Nos petites astuces pour masquer vos cheveux blancs de façon naturelle

Le 15/12/2018

Lorsque l’on parle de beauté, on pense souvent grain de peau, minceur ou maquillage mais plus rarement cheveux bancs…. Aussi, nous nous sommes dit que partager quelques conseils pour masquer ces invités que l’on n’aime guère, avec des produits naturels pour prendre soin de notre cuir chevelu, serait une bonne idée ! Cela vous dit de nous lire ? C’est par ici !

En introduction, rappelons que les cheveux bancs ne sont pas que l’apanage de l’âge… On peut voir sa chevelure blanchir pour diverses raisons et pas seulement parce que la pigmentation du cheveu disparait avec la vieillesse. Le stress, une vie trépidante, des soucis peuvent accélérer le processus. Même l’alimentation peut influer sur la variation de la mélanine tout comme le fer pas assez présent dans l’organisme. Enfin, et malheureusement, une part génétique rentre en jeu : si un de vos parents ou grands-parents ont eu très tôt des cheveux argents… la probabilité que vous en héritiez est forte.

Voici cependant 3 recettes faciles et totalement naturelles pour traiter ce phénomène des cheveux blancs :

Pour les cheveux bruns, le romarin

Sans couleur, le cheveu banc pousse plus vite…. Alors, pour toutes les brunes, châtain foncé, pensez au romarin ! Pour cela il vous faut faire infuser 4 cuillères de romarin dans un demi-litre d’eau. Une fois refroidi versez le mélange dans un flacon vaporisateur. Vous pouvez le pulvériser chaque jour sur les racines des cheveux. Cette préparation va au long cours fortifier la chevelure, motivant ainsi la pousse de cheveux encore pigmentés. L’apparence blanche s’estompera un peu. Bien sûr ce n’est pas radical comme une coloration, mais c’est sain !

Et la noix ? Vous y avez songé ?

Et oui, les fruits à coque servent aussi à camoufler les cheveux blancs en plus de servir aux vinaigrettes ! Prenez une poignée de noix décortiquées, faites les bouillir dans une petite quantité d’eau durant un quart d’heure. Cela vous fournit une eau de rinçage colorée que vous utilisez après avoir lavé vos cheveux. 2 fois par semaine est un bon rythme pour voir assez rapidement une amélioration de coloration de votre crinière !

Et bien sûr… l’incontournable henné !

Pour cette technique, il est indispensable d’adapter le choix du henné en fonction de la couleur naturelle de votre chevelure.

Pour les rousses : henné du Maroc ou égyptien. Il cache la blancheur capillaire en apportant en plus, une coloration par reflets orangé ou roux brillant, tout à fait charmants et naturels.

Pour les brunes, châtain foncé : choisissez un henné de Gabès ou de Jamila. C’est le plus colorant. Il se fond parfaitement avec la couleur d’origine, redonnant une densité visuelle aux cheveux ainsi plus unifiés.

Pour les blondes, châtain clair : le henné blond apportera des reflets bond vénitien dans lesquels les cheveux bancs se fondent. Il est en prime un très bon fortifiant !

Leave a Reply