Et avec ces messieurs… si nous parlions aussi d’épilation ?

Le 12/04/2017

La question du jour sera comment épiler les poils du torse.

Car oui, certains hommes aiment prendre soin de leur corps et ont plaisir à arborer une poitrine lisse et douce, sans pilosité.

Phénomène de mode relayé par les films ou les clips, où la gente masculine est souvent musclée et rasée de près, l’épilation au masculin casse les codes pour d’autres raisons.

Revendiquée par les sportifs et les nageurs en priorité, l’avantage de l’aérodynamisme et d’une hygiène plus poussée, sont désormais des raisons passées dans les mœurs de la beauté au sens large.

Mais quelles méthodes originellement féminines adopter pour retirer les poils du torse ?

Le rasoir : rapide et indolore. Bien sûr, il faudra investir dans un rasoir de qualité, qui suit les courbes (pectoraux par exemple), mais également avec des lames protégées afin de ne pas blesser la peau qui, à cet endroit du corps, n’est pas aussi épaisse que sous la barbe. Cependant, il faut savoir que l’épilation au rasoir, tout comme pour les jambes des femmes, va engendrer une repousse parfois désagréable, avec une pilosité renforcée : poils durs et plus nombreux… On préconisera donc le rasage sur le court terme, avant de passer à une épilation plus technique.

La cire : certes, c’est une solution pour ceux qui ne craignent pas la douleur !… Mais le jeu en vaut la chandelle, car s’épiler à la cire est gage de résultats probants. La repousse est ralentie, les premiers poils ne réapparaissent qu’après trois ou quatre semaines, en fonction de la pilosité. Il sera préférable de procéder à l’épilation à la cire en institut afin de dépiler mêmes les plus petites zones. Et pour les hommes, les tarifs sont très abordables ; environ une vingtaine d’euros pour avoir un torse de nouveau-né !

Mais d’autres solutions existent !

Si, ni le rasoir, ni la cire ne vous ont convaincus, tentez la crème dépilatoire. Facile, aucune douleur. Seul bémol, vérifier sur une petite zone qu’aucune réaction allergique ne se manifeste. La crème dépilatoire reste chimique d’où l’existence de contre-indications dermatologiques. Pour les autres, il faut savoir que la repousse est à peu près comme celle résultant du rasage.

Reste pour les plus afficionados, l’épilation au laser dite définitive. Technique au long cours car les séances détruisent petit à petit les bulbes pileux. Les épilations sont espacées de façon à ne pas – trop – léser l’épiderme. Il faut donc du temps… et de l’argent ! Cette méthode est désormais très encadrée, un dermatologue est le seul pouvant vous assurer une épilation sécure.

Une dernière chose, l’épilation à la tondeuse n’est pas réservée aux seuls cheveux de ces messieurs ; si l’épilation radicale effraie, une tonte pour réduire et harmoniser la pilosité, c’est aussi possible ! Il existe des tondeuses spécifiques, dédiées exclusivement à l’ « élagage » de la toison des torses masculins !

Allez les hommes ! Tous épilés !

Leave a Reply