Une épilation des sourcils qui a mal tourné… comment retrouver visage… « humain »…

Le 08/08/2016

On le dit depuis longtemps, les sourcils qui coiffent notre regard donnent de la profondeur à celui-ci. Ils font partie intégrante de la physionomie de notre visage mais ils sont également notre particularité, ce qui nous différencie de nos pairs… Seulement voilà, parfois ils sont brouillons, s’en vont dans tous les sens… Du coup on les épile, pour leur redonner une allure, un galbe… Et parfois… c’est la catastrophe… Alors… comment remédier à une épilation sourcilière ratée ?

L’épilation des sourcils est minutieuse, et doit être correctement exécutée au risque de trop en enlever et de perdre un équilibre du visage ou de ressembler à une personne perpétuellement triste ou interloquée… Un trou dans la ligne de sourcils, une arcade si fine qu’on dirait qu’on est désourcilé…

Alors, pas de panique, voici quelques trucs et astuces pour tricher et rattraper une épilation des sourcils catastrophique, asymétrique et j’en passe.

Le gauche ne ressemble pas du tout au droit, on est complètement bancal au niveau de la partie supérieure de la figure… On va alors panser le problème en gardant le galbe du sourcil le plus épilé. Évidence… ! Utilisation d’un miroir obligatoire afin de focaliser notre attention sur le sourcil à épiler. Reste à ajuster le geste avec précision pour retirer les poils de la discorde et obtenir une équité pileuse entre les deux sourcils. Évidence avions-nous dit ? Pas obligatoirement, car notre envie peut se porter sur le sourcil le plus épais…

Mais du coup, comment faire ? Impossible de retirer d’autres poils, pas possible non plus de « recoller » les poils arrachés auparavant ! Il existe une solution : il suffit de combler le sourcil « maigre » avec de la cire pigmentée de la même couleur que nos poils naturels. Bien évidemment pour éviter d’en arriver là, on peut se procurer un kit d’épilation pour sourcils qui comprend des pochoirs à positionner sur les deux sourcils de manière à épiler exactement pareil de chaque côté.

Et pour des sourcils épilés à outrance laissant un espace inter sourcilière trop important ?

Vous visualisez le visage aux sourcils éloignés de 4 centimètres… L’air que cela donne n’est pas pour ainsi dire… flatteur. La tricherie va être la seule échappatoire. Avec un crayon à sourcils de la même tonalité que vos sourcils naturels, vous dessinerez sans exagération du trait, la tête des sourcils qui créeront alors une illusion d’optique. Ni vu ni connu jusqu’à la repousse suffisante pour retailler correctement les dits sourcils !

Quant aux sourcils épilés trop courts, là aussi une solution !

Trop court signifie que lors de l’épilation, vous avez arraché trop de poils, et du coup, la pointe du sourcil ne s’arrête pas à la pointe de l’œil mais bien en amont. Il vous faudra vous munir d’un pinceau biseauté ainsi que de cire pigmentée (déjà citée plus haut). En suivant la courbure du sourcil, apposer la cire et étirer la ligne jusqu’à la distance voulue. Pour un effet ultra naturel et une fixation de la cire, pensez ensuite à déposer un mascara spécial sourcil.

Dernier cas de figure, les sourcils tellement épilés qu’ils sont comme dégarnis.

Avec un bon crayon à sourcils, vous retracez la ligne entière de la pilosité. Pour un résultat parfait, on procèdera par petites touches, petits à-coups de crayon, afin de « mimer » le mouvement naturel de l’implantation sourcilière. Naturel au bout, faute réparée ! En banalisant un ancien mascara sec, utiliser le pinceau pour « coiffer » les sourcils originels de manière à les fondre dans le décor du galbe trompeur tracé au crayon.

Si malgré tous ces judicieux conseils vous être frileuse à retoucher à vos sourcils… la meilleure alternative est de se rendre chez une esthéticienne ! C’est elle la spécialiste, et comme on dit… « A chacun son métier » !

Leave a Reply