Bien préparer son maquillage pour les grandes occasions

Le 19/09/2013

Réveillon, réception, invitation…

Chacune d’entre nous rêve d’être Cendrillon, la plus belle du bal.

Oui, mais si nous ne voulons pas retomber en citrouille et haillons, voici quelques conseils pour être resplendissantes du début au bout de la nuit… et ce bien après minuit.

Grosso modo, voici comment préparer le « terrain » sur le visage, pour un maquillage au top !

Tout d’abord, notre peau sera préalablement lavée et hydratée. (crème de jour habituelle, selon chaque type de peau).

Première étape, le fond de teint

Pour toutes, l’application doit se faire environ après 5 minutes d’attente suivant nos soins hydratants. Le fond de teint se choisit en fonction de sa peau, de la carnation, des éventuels « problèmes ».

Pour les rougeurs, le fond de teint sera choisi dans les tons abricot. A l’inverse, avec un épiderme un peu pâle, cerné, voire terne, prendre un fond de teint dans les couleurs plus rosées. L’idéal est de « créer » son coloris, parfaitement en accord avec sa carnation. Quelques mélanges et quelques essais seront nécessaires, mais une fois trouvé, LE fond de teint « personnalisé » complètement en accord avec notre grain de peau est adopté et unique ! Toujours appliquer au pinceau en insistant légèrement pour bien répartir le produit (il peut être plus ou moins liquide, actuellement des technologies cosmétiques œuvrent pour toujours améliorer les textures de fonds de teint avec des mousses, des gels poudrés…).

Pour des soirées festives comme la Saint Sylvester par exemple, l’idée est de ne pas avoir l’air fatiguée, même si nous avons un petit rhume de saison, ou beaucoup d’heures de sommeil en retard !

Le « sauveur » ?

C’est l’anticerne !

Parfait pour faire disparaître ces marques de fatigue que nous ne voulons pas montrer aux autres invités !

Bien sûr il faut choisir correctement le produit, sinon, l’effet escompté sera loin d’être atteint…

Le truc : une demi-teinte en dessous de sa carnation cutanée. Si les cernes ont tendance à virer vers le rouge, nous choisirons un ton dans les beiges. Par contre, si les cernes « grisonnent » le teint, l’anticerne idéal sera dans les rosés. Pour tous les autres cas, toujours prendre une teinte de moitié en dessous de la teinte de sa peau comme déjà expliqué. Ce sera dans les tons crème/écru en fonction de la couleur de notre épiderme.

L’anticerne se pose sur toute la surface des cernes, nous pouvons même l’étirer jusque sur les paupières.

Une astuce à savoir : l’anticerne peut efficacement servir de « correcteur » de teint, pour camoufler quelques imperfections.

Vient ensuite l’étape du blush

C’est la touche « visage lumineux », l’effet frais pour une physionomie du visage, naturelle !

Le « bonne mine » qui embellit les maquillages de fêtes.

A tapoter avec un gros pinceau sur le haut des pommettes et ensuite à étaler de façon fondue pour éviter les zones « trop » et les endroits nettement « pas assez » ! Il faut toujours penser à estomper ce fameux « trop plein » qui peut se produire au moment de la mise en beauté. Le côté naturel obtenu avec le blush est ce qui fait sa force : apporter de l’élégance tout en respectant le teint que nous avons, sinon… style grotesque assuré, avec visage plus « palette de peintre » que tableau sobre et expressif !

Ce qui est aussi faisable pour des festivités, c’est d’ajouter ensuite sur notre figure, de la poudre pailletée. Il en existe des dorées, ou des nacrées. Elle se met au gros pinceau, comme dans une caresse légère sur la peau. Cela permet de matifier le teint d’une part, et de plus, cela apporte un côté « réflecteur » de lumière. Possible d’en poser avec parcimonie sur les arcades sourcilières pour agrandir le regard. Faire la star avec des astuces de maquilleurs d’Hollywood, nous pouvons bien l’oser de temps à autre !

Désormais, tout est fin prêt pour accueillir le maquillage proprement dit. En fonction de la couleur de nos yeux, de notre tenue, et de nos goûts aussi !

A nos palettes de maquillage, nos eye-liners et nos rouges à lèvres !

2 Responses to “Bien préparer son maquillage pour les grandes occasions”

  1. Soyons clair, le maquillage est LE détail à ne pas négliger pour les fêtes de fin d’année. En effet la saison hivernale est particulièrement difficile pour la peau et le teint (fatigue, cernes, teint terne, rougeurs,…) Bref pour être irrésistible bien choisir ses cosmétiques est très important. Votre article a le mérite de brosser un tableau complet qui permettra à chacune de trouver des pistes (à près c’est aussi une expérimentation personnelle comme pour le fond de teint personnalisé). Je pense qu’il faut néanmoins insister sur l’importance de privilégier des marques de maquillage de qualité, car on a vite fait de craquer sur des produits aguichants mais dont la composition n’est vraiment pas très « propre ». Cela peut occasionner une gêne réelle mais aussi abîmer la peau.

  2. Laurence dit :

    Je vous remercie pour ces conseils. Des fois je trouve que les femmes mettent du maquillage n’importe comment et ce n’est pas du tout beau à voir après.

RSS feed for comments on this post. And trackBack URL.

Leave a Reply